La rediffusion de la Gueule de l’emploi ce dimanche 23 septembre, me fait ressortir ce billet écrit lors de sa sortie…

Octobre 2011, buzz dans le landerneau du recrutement, Didier Cros fait fort, dans l’indignation générale, il émeut tout autant recruteurs et recrutés…

Prise de vue froide, plans fixes, montage d’orfèvre, séquences chocs ; film à charge, sans aucuns doutes ! Outre la polémique, ce film  n’en témoigne pas moins d’un certain désarroi.

Désarroi des candidats, mais aussi et surtout des recruteurs… cette cession devait illustrer une nouvelle méthodologie : le recrutement sans cv, où primerait avant tout la recherche de compétences précises.

Chaque mois connaît son lot d’innovations en matière d’entretiens… chaque mois nous croyons réinventer la roue en revisitant une méthode, une technique… illustrant toujours un peu plus un le désemparèrement du recruteur face à une équation toujours plus difficile a équilibrer…

Devant cette débauche de moyens et la mobilisation d’un jury de 5 cadres de l’entreprise, nous restons pour autant pantois voire interdit devant la volonté délibérer de repousser et décourager les candidats.

Notre pratique recrutière vise autant à évaluer des compétences qu’à valider l’adéquation d’un projet d’entreprise au projet professionnel du candidat. Au risque d’enfoncer une porte ouverte, pas de bon recrutement sans l’adhésion ni projection du candidat chez son futur employeur. 

Nous avons tendance à croire que dans un marché fortement compétitif où les compétences deviennent rares, il est important de susciter l’intérêt pour obtenir des candidats le meilleur.

En ce sens, notre métier évolue de pure sélectionneur à celui de médiateur voire catalyseur. Nous sommes convaincus et ce film le rappelle du chemin que notre métier doit encore parcourir. 

Aussi bien plus qu’indigné, j’éteints ma télé attristé par tant d’archaïsme et le manque de créativité de mes paires.

Sept années nous séparent du tournage, sept longues années qui je l’espère auront mis dernière nous tant d’archaïsme…